Une première journée bien remplie aux SwissSkills

Les SwissSkills Championships 2020 en construction métallique ont débuté ce matin à 8 heures. Les 16 candidats, arrivés au centre de formation d’Aarberg, ont d’abord étudié le plan de la pièce. Cette année, les jeunes constructeurs métalliques doivent construire un temple chinois, afin de les mettre dans l’ambiance des WorldSkills 2021 à Shanghai, auxquels le gagnant des SwissSkills participera. C’est à 10 heures que tout a effectivement commencé et que l’expert en chef Thomas Zurfluh a donné le signal de départ. Très concentrés, les candidats se sont immédiatement mis au travail. Toute la journée a été consacrée au sciage, au forage et à la soudure. Thomas Zurfluh est enthousiasmé par la motivation des constructeurs métalliques : « C’est toujours un plaisir de voir les jeunes talents à l’œuvre. »

Bien que les candidats soient attentivement observés par les experts et qu’ils aient déjà dû soumettre les premières parties de la pièce pour évaluation, il ne semble guère y avoir de nervosité dans l’air. Ils discutent entre eux pendant les pauses et échangent des informations sur les étapes de travail déjà réalisées. Lorsque les travaux seront sur le point de s’achever demain après-midi, ils seront certainement plus fébriles.